Quand consulter ?


Généralement, les patients pensent à aller voir l'ostéopathe lorsqu'une une douleur se présente, ou lorsqu'ils sont bloqués. Le réflexe "ostéopathe" vient surtout lors de problèmes musculo-squelettiques.

Or, l'ostéopathie a un champ d'action très large et varié, et il  ne suffit pas d'attendre d'avoir mal ou de ne plus pouvoir bouger pour consulter.

 

L'ostéopathe peut agir sur les troubles suivants : 

- système locomoteur et orthopédique : lombalgie, cervicalgie, tendinopathies, entorses....

- système digestif : troubles du transit comme la constipation ou la diarrhée, colites, acidité gastrique, ballonnements, troubles causés par une hernie hiatale...

- système ORL et pulmonaire : rhinites, sinusites, céphalées, migraines, bronchites, vertiges ...

- neurologique : certaines névralgies (Arnold, cervico-brachiales, sciatalgies...)

- neuro-végétatif : état dépressifs, troubles du sommeil, anxiété, fatigue...

- post-traumatique : suites de fracture, chutes, accidents de voiture/de la voie publique 

- post-chirurgie : travail sur adhérences, fibrose...

 

L'ostéopathe peut aussi intervenir sur de la traumatologie du sport, préparation sportive, préparation à l'accouchement, période péri-natale, amélioration de la qualité de vie chez les personnes malades ou handicapées...

 

Il faut aussi savoir que l'ostéopathie peut avoir une action préventive : aller voir son ostéopathe (même si vous n'avez pas de douleur) 1 à 2 fois par an, permet de prévenir de futurs troubles. Les changements de saison et de rythme de vie (activités quotidiennes, alimentation...) ont une influence sur le fonctionnement de votre corps. Ainsi en venant consulter préventivement, vous aidez votre corps à faire les transitions lors de ces changements importants.